Yvonne COHEN


Yvonne Cohen est née le 5 mars 1909 à Salonique, en Grèce. Elle est la fille de Raphael et d’Allegra Abastado. Elle quitte la Grèce pour la France et se marie avec un dénommé Léon Cohen le 1er septembre 1932 à Marseille alors qu’elle est âgée de 23 ans. Yvonne n’exerce pas de profession et le couple n’aura pas d’enfant. Durant l’année 1943, Yvonne et son mari décident finalement de quitter leur domicile marseillais pour fuir dans la ville de Saint-Martin-Vésubie, petite ville se trouvant, à ce moment-là, dans la zone d’occupation italienne où les Juifs étaient plus en sécurité. Malheureusement, le 8 septembre 1943, la Proclamation de Badoglio (symbolisant l’Armistice entre Italie et Forces Alliées) est faite et les Italiens se retirent donc des territoires qu’ils occupaient en France, dont la ville où s’étaient réfugiés Yvonne et Léon Cohen. Les nazis reprennent le contrôle de cette région et le couple, comme des dizaines d’autres Juifs, prennent la décision de passer la frontière italienne, se présentant sous forme d’un massif montagneux, dans le but de rejoindre la ville de Borgo San Dalmazzo. Ils sont pris en embuscade et tous arrêtés le 18 septembre 1943 avant d’être internés quelques jours dans un camp à Borgo. Ils seront ensuite rapatriés à Drancy où ils passeront quelques semaines. Yvonne se voit attribuer le matricule 8703. Le 7 décembre 1943, Yvonne et son mari sont embarqués dans le convoi n°64 pour Auschwitz. Ni l’un ni l’autre ne reviendra des camps. Il n’y a pas de trace d’Yvonne dans les registres d’Auschwitz ce qui peut signifier qu’elle est décédée dès l’arrivée du convoi ou bien que les registres la concernant ont été détruits par les nazis lorsqu’ils tentaient de faire disparaître les traces de leur massacre.


Merci à Catherine Cohen pour le contenu qu'elle m'a fournie et pour son témoignage

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.