Sam BRAUN


Sam Braun, survivant du convoi 64, est né le 25 août 1927 dans le XVIè arrondissement de Paris. Ses parents se nomment Félix et Malka Braun. Il une soeur et un frère aînés : Anne et Raymond, ainsi qu'une petite soeur, Monique.

En 1938, la famille quitte la capitale pour Clermont-Ferrand où elle emménage dans un appartement au 10 rue de la Tour d'Auvergne. Chacun reprend ses activités : Sam et sa jeune soeur Monique continuent d'aller à l'école, Félix tient à nouveau un magasin...

En novembre 1943, le père de Sam est prévenu par un ami que sa famille et lui allait être arrêté. Il n'en croit rien : il a été naturalisé français, il a combattu pour la France, il est autant français que n'importe qui. Par précaution tout de même, la famille va coucher ailleurs pendant deux ou trois jours tout en continuant ses activités le jour. Au bout du troisième jour, ils reviennent dans leur appartement et sont finalement arrêtés le lendemain à l'aube par des miliciens français. Ces derniers n'avaient l'ordre d'arrêter que Félix, le père de Sam mais ils décident finalement d'emmener toutes les personnes présentes (Sam, Monique, Malka et Félix) à l'exception de la grand-mère du jeune homme qui fut laissée seule dans l'appartement.

Pendant une quinzaine de jours, Sam et sa famille son détenus à Clermont-Ferrand puis transféré en train à Drancy où ils resteront encore quelques jours. Le 7 décembre 1943, ils sont sur la liste du convoi n°64 et partent vers l'Est à bord de wagon à bestiaux. Le voyage dure trois jours avant que le train s'arrête finalement le 10 décembre en fin d'après-midi. D'après Sam, un gros brouillard enveloppait le quai et les seules choses qu'on entendait étaient les cri des SS en allemand. Une sélection a été alors faite : ceux qui étaient considérés comme inaptes au travail furent menés directement aux chambres à gaz tandis que les plus robustes pouvaient vivre. Sam fut sélectionné mais ce ne fut pas le cas de ses parents et de sa jeune soeur.

Après de longs mois de solitude, Sam est finalement libéré au cours du printemps 1945 et rapatrié en France. Il parviendra à retrouver son frère et sa soeur aînés. À son retour, il pesait 35kg pour 1m77.



Merci à Malka Braun pour la photo et le témoignage

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.