Emile BARANES


Émile Youssef Baranès est né le 20 février 1913 à Kairouan, en Tunisie. Il est issu d'une famille tunisienne modeste et a un jeune frère. Lorsque, contre toute attente, il gagne à la loterie, il saisit sa chance et réalise son rêve : aller à Paris. Il revient une fois en Tunisie, rapportant avec lui des cadeaux pour ses proches puis s'installe définitivement dans la capitale française. On lui connait trois adresses où il sera domicilié avant son arrestation, le 66 boulevard Soult, le 35 rue Chapon et enfin le 82 rue des Gravilliers dans le 3ème arrondissement de Paris. Il exerce alors le métier de comptable avant d'être arrêté en novembre 1943, probablement sur dénonciation, puis interné à Drancy à partir du 20 novembre sous le matricule 8435. Le 7 décembre 1943, il est emmené par le convoi 64 à Auschwitz où il est sélectionné pour le travail au vu de son jeune âge (30 ans) et où on lui attribue le matricule 167450. Il est emmené à Monowitz, où il y travaille deux mois avant d'être transféré à l'infirmerie le 14 février 1944. Il y passe presque deux semaines avant d'être amené au camp de Birkenau le 27 février. Les documents ne donnent pas plus d'informations : soit il est mené ensuite directement aux chambres à gaz, soit il est forcé à reprendre le travail.


Merci à Karine Baranès-Bénichou pour les documents et l'aide fournie. Elle fait également un beau travail de mémoire en partie en l'hommage de son oncle, Émile que vous pouvez retrouver en cliquant ici 

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.